top of page

Organiser et gérer son temps de travail quand on est étudiant: mode d'emploi!

Dernière mise à jour : 28 févr. 2022

Vous étiez débordant de motivation en début d'année mais vos bonnes résolutions sont à la baisse depuis quelques temps. Vous ne parvenez pas à gérer votre autonomie, alternant entre envie de profiter de votre liberté et culpabilité de ne pas consacrer assez de temps à votre travail. Peut être qu'au contraire vous fournissez beaucoup d'efforts mais que vous n'en récoltez pas les fruits: vous êtes "à la ramasse", angoissé ou résigné, et l'approche des examens ne présage rien de bon pour vous. Dans cet article, je vous donne des pistes pour reprendre le contrôle de la situation:



Pourquoi faut il du temps pour prendre ses marques et s'adapter quand on devient étudiant ?

La gestion du temps et la répartition des tâches font partie des principales préoccupations des étudiants. Sources de stress et de découragement, le désordre et l'improvisation peuvent mettre en échec l'élève le plus brillant qui soit. S'organiser ne va pas de soi pour tout le monde, et c'est souvent lors de ses études que l'on se familiarise avec un planning ainsi qu'avec les notions de discipline, d' adaptabilité et d'organisation: il est bon d'aborder ces défis comme l'occasion d'acquérir des compétences supplémentaires qui vous seront utiles toute la vie.


Cependant il faut admettre que cette période de la vie est délicate. Elle correspond à une transition plus ou moins confortable que l'on appelle "période d'émergence de l'âge adulte" et qui s'étend de l'âge de 16 ans (adolescence) à l'âge de 25 ans (jeune adulte) . Malgré l'autonomie et la liberté dont vous disposez depuis que vous n'êtes plus adolescent, vous dépendez encore (dans la majorité des cas) de vos parents, que ce soit pour du soutien financier ou émotionnel. C'est aussi une période de quête identitaire avec une certaine flexibilité possible pour explorer, expérimenter et changer de voie ( études, relation amoureuse, choix de carrière, façon de voir le monde...). Vous êtes confronté à des ajustements permanents qui demandent des capacités d'adaptation et qui mettent parfois du temps à se mettre en place. Mais il ne faut surtout pas se décourager: tous ces tâtonnements font partie de votre apprentissage.


Quelles sont les principales difficultés que l'on rencontre dans son organisation tout le long de ses études?

Les études ne sont pas un long fleuve tranquille. Dès la première année, puis de façon croissante quand on avance dans le cursus, il est nécessaire de s'accrocher, car les défis se succèdent. Mais en travaillant sérieusement, vous développez au fur et à mesure des stratégies et des compétences qui vous permettent d'aller toujours plus loin. Rien ne tombe du ciel, vous l'aurez compris!


En dehors du niveau de difficulté des cours, qu'est ce qui rend donc si difficile la répartition de sa charge de travail et une organisation fluide et confortable?


A l'université, par exemple, l' emploi du temps change d'un semestre à l'autre. Un certain nombre de choix impacte aussi votre planning: cours, options, sujets et lieux de stage, nécessité d'avoir un job à côté de vos études... aux cours magistraux en amphi s'ajoutent TD, TP, cours de soutien, séminaires... Les salles peuvent changer, les cours peuvent être déplacés, les professeurs être absents. Si vous loupez des cours il faut rapidement les rattraper pour ne pas prendre de retard ou faire l'impasse. Il faut se tenir informé et savoir rebondir. Les délais peuvent être courts pour rendre un travail, ou au contraire paraitre lointains et donner l'impression que vous avez le temps. Les études par correspondance demandent également une vraie rigueur au niveau de la planification des tâches : ne vous faites pas avoir, anticipez toujours! L'anticipation est la clé: s'organiser c'est anticiper, et donc pouvoir s'adapter.




Avant tout dites vous bien que s'organiser prend du temps, certes, mais vous en fait gagner le double, voire le triple. Alors chassez de votre esprit la croyance que vous pouvez improviser et vous rattraper à tout moment avec de la motivation: c'est faux (et si cela marche une fois par miracle, ça ne marchera pas deux fois).


Ensuite soyez au clair avec vous-même: ces études correspondent elles à un choix mûrement réfléchi, personnel, et qui est le plus pertinent pour atteindre votre objectif d'avenir? Si ce n'est pas le cas revoyez vos objectifs, réfléchissez à votre orientation tant qu'il est encore possible de se réorienter et faites un choix proche de vos convictions et de vos envies; sans quoi la volonté vous fera défaut et sans cette flamme qui caractérise le sentiment d'être sur la bonne voie on ne donne jamais le meilleur de soi même.


Concrètement, c'est quoi une bonne organisation? quelles habitudes ou "astuces" permettent de s'y retrouver?
Voici mes conseils pratiques pour s'organiser et travailler de manière efficace:


1 - Faites le nécessaire pour avoir un espace de travail agréable, rangé et fonctionnel :


-> ayez un coin pour les livres, un autre pour trier et ranger vos cours, des cartons, boites ou étagères pour l'archivage et le classement de vos fiches et documents. Faites régulièrement le stock de fournitures nécessaires pour ne jamais être interrompu dans votre élan à cause d'une cartouche d'encre vide ou d'une fiche manquante. (stylos, marqueurs, fiches bristol, portes-vues, classeurs etc..)


-> mettez votre emploi du temps au-dessus de votre bureau pour toujours l’avoir sous les yeux et le modifier si nécessaire (utilisez des post-its ou des feutres de couleur pour que les infos importantes et de dernières minutes soient visibles d'un seul coup d'oeil). Ayez votre agenda en permanence à portée de main et tenez le à jour.



3- Informez vous en continu :


-> Soyez attentif à toute information utile pour ne rien louper et pour anticiper: par exemple il arrive à la faculté d'avoir la désagréable surprise de voir certains cours se chevaucher et comme il est impossible de se dédoubler il faudra faire un choix pertinent.


-> Dans le cadre d'un concours lisez attentivement les documents qui vous sont remis par l’administration lors de l'inscription pour garder bien en tête le règlement, le déroulement et la date des épreuves. Si vous vous présentez à plusieurs concours : vous pouvez vérifier que les examens ne se chevauchent pas et noter les dates cruciales pour ne pas zapper.


-> Procurez vous dés que possible les annales et corrigés d'épreuves des années précédentes pour évaluer le niveau de difficulté et les attendus du concours ou du diplôme afin de vous fixer des objectifs précis lorsqu'une remise à niveau est nécessaire, mais aussi pour vous entrainer dans les conditions adéquates.


-> Soyez attentif en cours aux consignes et conseils des professeurs: ne zappez pas lorsqu'ils abordent d'autres sujets que le cours. Prenez des notes si vous avez peur d'oublier.


-> Inspectez régulièrement les tableaux d'affichage de votre discipline ou de votre département sur lesquels sont inscrits les changements de salles, les dates, les répartitions de groupes et emplacement des partiels, les annulations et rattrapages de cours et toutes les injonctions administratives.



4 - Soyez un "PRO" de la planification :

-> Soyez toujours en mode ORGANISÉ: évitez de passer à l'action sans objectif ni ligne de conduite. Même en stress, même en retard, prenez le temps de projeter votre plan d'action.


-> Fixez vous des OBJECTIFS à court et à long terme:

--- Découpez vos objectifs en étapes --- à l'intérieur desquelles vous répartissez des tâches cohérentes --- tâches que vous détaillez précisément --- avec une estimation aussi réaliste que possible du temps nécessaire à chacune.


---Une fois terminé ce travail de découpage, vous avez une vue d'ensemble --- qui vous permet d'étaler votre programme de révision dans votre calendrier.


---sur votre planning papier ou numérique, en utilisant un code couleur par discipline, notez demi-heure par demi-heure chaque jour ce que vous prévoyez de faire. Déterminez l'heure de départ et l'heure d'interruption ( pas trop tardive car vous devez vous accorder un repos mérité et éventuellement un temps de distraction )


-> HIÉRARCHISEZ en fonction des difficultés: ce qui vous parait plus long ou plus compliqué à traiter, ce que vous aimez le moins ou carrément vous angoisse, gérez le en priorité!


-> Prévoyez LARGE pour avoir une marge de manoeuvre en cas de contre-temps, de travail supplémentaire ou d' imprévu: votre planning doit être flexible pour permettre de s'adapter à tout moment et quelques soient les contraintes.


-> Tenez compte de VOS CAPACITÉS :

--- Ajustez votre planning en tenant compte des CONDITIONS qui vous sont le plus favorables (endroit, heure, disponibilités...etc) et de vos LIMITES ( en terme d'ATTENTION, de CONCENTRATION...etc ) .


--- N'hésitez pas à faire quelques entorses aux prévisions de départ en cas de STRESS et de FATIGUE (des pauses plus importantes ou une plage de loisirs supplémentaire ). Cela vous sera plus profitable et vous pourrez rebondir. Travaillez sur ce qui vous demande le plus d'efforts le matin ou au moment où vous vous sentez le-a plus performant(e).


--- Prenez en compte le fonctionnement de votre MÉMOIRE (périodes de rappels et de révision, espacement des séances pour faciliter l'ancrage des informations).


-> MIXEZ les sujets et disciplines: mieux vaut avoir de la variété dans vos révisions pour rester attentif, concentré, et même pour favoriser la mémorisation. Vous serez plus performant en alternant les sujets de révision ( un le matin, un autre l'après midi) plutôt qu'en travaillant sur le même thème toute la journée.



Passez à l'action!

Construire un planning de révisions parfait est une étape décisive pour réussir, mais attention: ce planning de rêve ne vous sera d’aucune utilité si vous ne le respectez pas!


Une fois cet outil formidable à disposition mettez immédiatement en place une routine de travail : ne prenez pas de retard tant que toutes les conditions sont réunies pour avancer et évitez toute procrastination. C'est difficile de se lancer mais une fois que vous aurez fait le premier pas, la motivation viendra, et non l'inverse.


Par la même occasion, en travaillant régulièrement et de manière organisée, vous parviendrez à réduire votre stress et à vous réserver d'avantage de temps libre sans culpabilité. Alors passez à l'action!







364 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


VD
Coaching & Thérapie

bottom of page